Présentation du millésime 2017

Millésime en cours

Millésime 2017

"2017 marque l'année de l'élaboration de mon 20ème millésime des vins Vérité et de mon 50ème millésime en tant que vigneron. Selon moi, ce millésime est l'un des cinq meilleurs vins Vérité à ce jour.

La période de végétation a commencé sans incident. Des mois de pluies hivernales ont reconstitué les eaux souterraines et ont revigoré les vignes avant de laisser la place à des températures printanières et estivales douces. Le temps s'est de nouveau refroidi après une brève vague de chaleur début septembre, offrant des conditions de récolte idéales.

La cueillette a commencé le 2 septembre et s'est terminée le 2 octobre, une semaine avant que l'incendie désastreux de Tubbs ne se propage au nord du comté de Sonoma, le 8 octobre. Bien que cet incendie ait été l'un des pires de l'histoire de la Californie, le domaine Vérité et les vins en sont heureusement sortis indemnes. En effet, les récoltes de notre millésime 2017 reposaient en fûts ou achevaient leur fermentation, et n'ont donc pas été touchées par la fumée.

Les trois vins Vérité 2017 sont d'une qualité exceptionnelle, avec un arôme fruité authentique, une élégance, une énergie et une profonde complexité. Si ces vins sont d'ores et déjà remarquables, ils sauront également récompenser les caves sachant faire preuve de patience. J'espère que vous pourrez apprécier le millésime 2017 dans les années à venir."

Pierre Seillan, vigneron

99
Lisa Perrotti-Brown
Robert Parker Wine Advocate

Composé pour la première fois exclusivement de merlot, le La Muse 2017, présente une robe aux reflets grenat et violacés plus ou moins intenses et s'échappe sensuellement du verre avec des parfums de framboises noires, de forêt-noire, de mûres de Boysen et de cannelle, suivis par des nuances de garrigue, de tapis forestier, de bœuf grillé et d'huile de clous de girofle. Cette cuvée, charnue à charpentée, présente un palais richement fruité et se construit lentement en bouche jusqu'à un crescendo de saveurs de fruits noirs et de couches d'épices exotiques, encadré par des tanins exceptionnellement mûrs et ronds et une fraîcheur harmonieuse, persistant longtemps en bouche. D'un point de vue stylistique, il se distingue des millésimes précédents. Il possède la même intensité magique mais se montre plus léger et plus vif.

98
Lisa Perrotti-Brown
Robert Parker Wine Advocate

Produit à partir d'un assemblage de 80% cabernet franc, 17% de merlot et 3% de malbec, le Le Désir 2017 présente une robe grenat violacée d'intensité moyenne à profonde. Il sort du verre au galop avec toute la grâce et la précision d'un pur-sang, avec des notes dynamiques de kirsch, de pot-pourri, de prunes chaudes et de myrtilles sauvages, ainsi que des soupçons de chocolat, de cardamome et d'anis étoilé. Le palais moyennement corsé (seulement 13,9% d'alcool) est à la fois puissant et merveilleusement élégant, avec des tanins fermes, très fins et délicieusement mûrs, et une fraîcheur audacieuse qui vient renforcer les couches de fruits rouges et bleus, et s'achève sur une finale incroyable et profonde. Époustouflant!

98+
Lisa Perrotti-Brown
Robert Parker Wine Advocate

Produit à partir d'un assemblage de 70 % de cabernet sauvignon, 16 % de cabernet franc, 10 % de merlot et 4 % de petit verdot, le La Joie 2017 présente une robe grenat aux reflets violacés d'une grande profondeur. À l'ouverture de la bouteille, il semble un peu fermé et sombre, laissant d'abord entrevoir des arômes de cassis, d'expresso, de charbon et de truffe noire, avant de déployer un éventail de fruits noirs et bleus, de terre poussiéreuse, de pierres concassées et de minerai de fer, ainsi que des effluves de roses. Le palais, charnu à charpenté, est construit comme une maison de briques, avec des tanins fermes et granuleux et une base vivante qui soutient une note fruitée musclée, longue en bouche, émaillée de nuances minérales. Le taux d'alcool n'est que de 13,9 % cette année (14 % sur l'étiquette), ce qui en fait un La Joie particulièrement élégant sans pour autant lui faire perdre son côté percutant.

Je ne saurai trop insister sur la singularité des vins du domaine Vérité. Ce qui est tout à fait logique lorsque l'on considère l'emplacement relativement éloigné des vignobles de Knights Valley, Bennett Valley, Alexander Valley et Chalk Hill, la diversité des sols, des typographies et des expositions qu'ils proposent et les efforts de Pierre Seillan pour mettre en valeur les caractéristiques uniques de ces terroirs.

Lisa Perrotti-Brown, Robert Parker Wine Advocate